Connaître et protéger

Protéger les paysages et le patrimoine naturel et culturel est capital pour le Parc national du Mercantour.
Une réglementation est donc nécessaire pour atteindre cet objectif : admirer plutôt que cueillir, observer discrètement sans déranger! La préservation du patrimoine est un élément important dans le temps de travail du personnel.

Protéger, c’est aussi mieux connaître la faune et la flore et être attentif à leurs évolutions.
Les agents du Parc national procèdent donc à des inventaires et des comptages.
Ils observent les animaux pour mieux connaître leurs comportements sociaux et alimentaires afin d’élaborer des principes de gestion adaptés (*).

L’établissement porte un soutien actif aux activités liées au maintien de la biodiversité.

(*) C’est ainsi que le parc du Mercantour a pu participer aux programmes de réintroductions d’espèces menacées comme le bouquetin entre 1987 et 1995 ou encore le gypaète barbu.
Un écorcheur
Ecorcheur (Cédric Robion / PNM)

En savoir plus :

Visitez le portail des Parcs Nationaux de France et le site du Ministère de l'Ecologie et du Développement durable (MEDDTL)