projet ALP MEDITERR

Logo-Interreg-Alcotra-Alp-Mediterr

Résumé :

Programme de Financement : Interreg V – A Francia-Italia (ALCOTRA) (2014-2020)

 Projet N. et acronyme : n°359 ALP MEDITERR

Titre : Destination touristique « Les Alpes de la Méditerranée »

Objectif Spécifique : 3.1 Patrimoine naturel et culturel : accroître le tourisme durable sur le territoire ALCOTRA

 Chef de file : Ente di gestione delle Aree Protette delle Alpi Marittime (EAM)

 Partenaire : Parc national du Mercantour (PNM)

Durée : 18 mois

Date de début : 25/02/2016

Date de fin : 24/08/2017

Plan financier :

  TOTAL DONT FEDER 85% ET CPN 15%
Budget EAM 358 500 € 304 725 € 53 775 €
Budget PNM 240 000 € 204 000 € 36 000 €
Budget total 598 500 € 508 725 € 89 775 €

Description des activités et des coûts :

Groupe d'activités (WP) 0. Préparation du projet 5 050 €
 Activité 0. Préparation du projet   5 050 €
 Description  L’action a pour but d’élaborer le dossier en vue du dépôt du projet au 15 septembre 2015 et d’initier la réflexion autour des actions du projet afin d’être opérationnel dès le lancement du programme étant donné les délais très restreints de mise en œuvre du projet.
Cette action concerne la période allant du 30 juin 2015 au 31 décembre 2015.
 
 Groupe d'activités (WP) 1. Gouvernance et gestion administrative du projet  235 350 €
 Activité 1. Gouvernance et gestion administrative du projet 235 350 €
 Description  Il s’agira d’organiser la gestion administrative et financière ainsi que la coordination technique des actions de manière transfrontalière en s’appuyant sur l’organisation mise en place dans le cadre du GECT « Parc européen / Parco europeo Alpi Marittime Mercantour ».
L’objectif est bien d’assurer tout au long des 18 mois du projet le respect des échéanciers tant administratifs que techniques afin de garantir la mise en œuvre de toutes les actions dans les délais impartis.
 
 Groupe d'activités (WP) 2. Communication 136 100 €
 Activité  2.1 Amélioration du portail Marittime Mercantour 15 000 €
 Description  Pour donner d’avantage de visibilité au territoire transfrontalier, les parcs procéderont à un relooking du portail et à un réagencement de la partie touristique pour mieux correspondre aux attentes des visiteurs potentiels et intégrer les nouveaux outils crées. Par ailleurs la création du GECT « Parco europeo / Parc européen Alpi Marittime Mercantour » sera mieux mise en évidence.  
 Activité  2.2 Développement de Geotrek 52 000 €
 Description  Le projet permettra d’intégrer des modules complémentaires permettant ainsi à Geotrek de devenir l’outil de référence pour la valorisation touristique de la démarche d’itinérance développée sur le territoire des Alpes de la Méditerranée. Par ailleurs, pour que cet outil puisse toucher un public toujours plus large, sa traduction sera envisagée ainsi que des actions de communication.  
 Activité  2.3 Communication générale sur les actions du projet 69 100 €
 Description  Cette action a pour but la création d’outils de communication, ciblés principalement sur la réalisation d’un outil papier et d’un reportage vidéo sur « le Grand Tour pédestre » et la valorisation de l’outil Geotrek. Un eductour sera également réalisé le long de l’itinéraire de grande randonnée en présence et avec le soutien du personnel des Parcs. Par ailleurs différentes actions de promotion et de valorisation des activités du projet seront mises en œuvre dans la presse (internationale, nationale, régionale ou locale) et lors des salons.  
 Groupe d'activités (WP)  3. Définition et caractérisation de la destination touristique des Alpes de la Méditerranée 126 000 €
 Activité  3.1 Potentiel touristique des Alpes de la Méditerranée  75 000 €
 Description  L’activité a pour but de mieux connaître le potentiel touristique du territoire des Alpes de la Méditerranée en mettant en commun les différentes données existantes en terme de fréquentation et de potentiel qualitatif et quantitatif des prestataires du territoire mais également de pointer les lacunes. Cette action aura également vocation à capitaliser sur le travail conduit dans le cadre de la candidature UNESCO en mettant en avant les particularités du territoire en termes de géologie, processus écologiques et biodiversité et fera le lien avec le plan de gestion de l’UNESCO.  
 Activité  3.2 Focus sur l'itinérance  51 000 €
 Description  L’objectif de tous les partenaires associés au projet est de mieux valoriser les patrimoines naturels, culturels et paysagers des Alpes de la Méditerranée auprès d’un public le plus large possible en proposant une offre d’itinérance attractive et lisible. L’enjeu est de renforcer la notoriété du territoire, de développer la fréquentation des refuges mais également de proposer des boucles ou des itinéraires grands publics pour valoriser les villages et les fonds de vallée. La diversité du territoire est un atout majeur dans le cadre du développement de l’itinérance car il permettra de répartir la fréquentation touristique sur différentes vallées en fonction des saisons.  
 Groupe d'activités (WP) 4. Renouvellement de la Charte Européenne du Tourisme Durable  96 000 €
 Activité  4.1 Renouvellement CETD  66 000 €
 Description  L’activité a pour but le renouvellement de la CETD en 2016 de manière transfrontalière et à travers l’élargissement du périmètre aux vallées Pesio et Stura, Parco fluviale Gesso Stura et Parco naturale Alpi Liguri.  
 Activité  4.2 Actions en faveur des opérateurs touristiques  30 000 €
 Description  L’activité a pour objectif de travailler en partenariat avec les opérateurs touristiques afin de leur proposer des sessions de formation, notamment sur les patrimoines qui seront valorisés dans le projet et de réaliser une étude de faisabilité de l’extension de la marque « Esprit Parc national » au niveau transnational.  
 TOTAL   598 500 €

 

 Descriptif du projet ALP MEDITERR

 

 Les parcs Alpi Marittime et Mercantour collaborent depuis plus de 30 ans dans un souci conjoint de gérer de façon transfrontalière leur territoire à travers la réalisation d'actions communes de protection, de valorisation et de promotion du territoire transfrontalier.

Ces années de partenariat ont permis de mettre en synergie un territoire de plus en plus vaste : d'abord les deux parcs Marittime Mercantour puis d'autres parcs et structures pour aboutir enfin à la définition d'un espace à cheval sur la frontière « Les Alpes de la Méditerranée ».

Le bien « Les Alpes de la Méditerranée » se situe à un carrefour géographique à la charnière entre l’ouest méditerranéen et la péninsule italienne, là où les massifs montagneux de l’extrémité sud de l’arc alpin sont en contact avec la Méditerranée, en continuité avec les Apennins. Résultant de processus géologiques originaux, cet espace passe, en 70 kilomètres, de 3297 m d’altitude à des fonds abyssaux à -2.500 m. Cette situation géographique unique induit une interpénétration des influences biogéographiques alpine et méditerranéenne à l'origine d'une forte diversité des écosystèmes et des processus biologiques. Cette situation et ce patrimoine naturel expliquent aussi les millénaires d’histoires humaines, alpines et côtières, françaises et italiennes, qui ont façonné des territoires d’exception. Alpin, méditerranéen et transfrontalier, cet espace préservé de 200.000 ha englobe le Parc européen/ Parco europeo Alpi Marittime Mercantour, le Parco delleAlpi Liguri, les sites d’intérêt communautaire de la Province d’Imperia et du département des Alpes Maritimes et l’Aire protégée régionale Hanbury.

L'objectif du projet ALPMEDITERR est de donner naissance à la destination touristique des Alpes de la Méditerranée , à travers la structuration de sa gouvernance au sein du Parc européen. Mais aussi la définition d'une stratégie territoriale de tourisme durable mettant en valeur la diversité et les particularités de ce vaste espace protégé, notamment sur le versant de la randonnée pédestre.

Le présent projet est un projet de transition qui a vocation à donner les moyens à la structure du Parc européen d'être totalement opérationnel et fonctionnel, en lien notamment avec le rôle que la programmation 2014-2020 peut lui conférer. Ce dernier, coordonne déjà les partenaires qui participent au projet Patrimoine Mondial. Ces mêmes partenaires sont impliqués dans l'écriture d'un Plan Intégré Transfrontalier de type Territorial qu'ils souhaitent déposer lors du premier appel à projets dédié. A terme, ils ambitionnent de pouvoir poursuivre l'expérience de coopération à travers la constitution d'un ITI – Initiative Territoriale Intégrée pour une meilleure définition de la stratégie de développement intégrée multi-sectorielle.

Le premier objectif sera donc la réalisation d'un lieu physique de travail pour le Parc européen et le recrutement de personnel qui pourra, sous pilotage des Parcs, déployer et mettre pleinement en fonction la structure. La définition d'une stratégie caractérisant la destination touristique « Les Alpes de la Méditerranée » est le deuxième objectif du projet. Cet objectif est particulièrement important car dans le cadre des prochains projets de coopération, cette stratégie pourra être déclinée en actions ciblées et concrètes dans le domaine de la valorisation du territoire transfrontalier et ce indépendamment du classement au Patrimoine Mondial Unesco. Cette stratégie devra évaluer le potentiel du territoire et en définir les lignes directrices pour son utilisation et sa valorisation.

En lien étroit avec la définition de la stratégie, les partenaires se fixent comme sous-objectif, la définition d' un plan de gestion et de valorisation du patrimoine itinérant. «Les Alpes de la Méditerranée » sont un territoire entre mer et montagne, la randonnée en permet la découverte. Il s'agit d'un territoire encore préservé et intègre, valorisé par le réseau de sentiers existants. Un plan spécifique sera étudié pour accompagner les usagers vers la découverte des grands spots du territoire.
Le troisième objectif concerne la poursuite du processus commun entamé avec la Charte Européenne du Tourisme Durable. Les deux Parcs devront prévoir en 2017 le renouvellement de la Charte. Sur le versant italien, il conviendra d'étendre le processus de la CETD aux nouveaux territoires issus du Parco del Marguareis, du Parco Fluviale Gesso e Stura et aux espaces frontaliers.

La communication sur les activités est le dernier objectif important du projet concernant notamment la destination « Les Alpes de la Méditerranée », le Patrimoine Mondial et les autres actions.

Ce projet est réalisable grâce au soutien de l'Union Européenne, dont le FEDER participe à un taux de cofinancement de 85 % sur le montant total du projet.