La Salamandre

Salamandra salamandra

Ordre des Urodèles

Famille des Salamandridés


Ce discret amphibien, que l’on appelle aussi Salamandre tachetée, a inspiré de nombreuses légendes. La plus répandue est sans doute sa supposée insensibilité au feux, ce qui évidemment est faux !

Une Salamandre (Photo de L. Malthieux / PNM)

Une Salamandre (Photo de L. Malthieux / PNM)

Comment la reconnaître ?

Coloration typique noire et jaune très contrastée. Elle mesure en moyenne 20 cm de long.

Biologie et comportement

Crépusculaire et nocturne, on peut toutefois l’observer lors des journées maussades. Elle hiberne dès les premiers froids automnaux et ce jusqu’au début du mois d’avril, à la fin duquel elle pond ses œufs. Elle se nourrit de nombreux invertébrés : vers de terre et limaces constituent son plat préféré.

Où la trouver ?

Dans des endroits frais et humides tels que vallons, prairies et bois ombragés dans la Haute vallée du Var à une altitude moyenne de 1 200 m.

Espèce ressemblante

Aucune, elle est unique!

Statut de protection

Protection intégrale au niveau national (arrêté du 22 juillet 1993).