Sécuriser les lignes électriques pour préserver les gypaètes barbus

  • Imprimer

Grâce aux financements du projet européen Life‬ GypHelp‬ dont le Mercantour est partenaire, 50 balises avifaunes viennent d'être installées sur la ligne électrique reliant le village de Meyronnes au fort de Roche la Croix dans la vallée de l'Ubayette‬.

Cette action a pu se réaliser grâce au partenariat avec la Communauté de Communes Vallée de l'Ubaye (CCVU‬) propriétaire de ce ‪‎fort‬ ‪‎Maginot‬ qui accueille de nombreux visiteurs en été.

Les balises brillantesLes balises brillantes

L'opération était technique avec le remplacement d'un câble conducteur de près de 600 mètres coupant la vallée à l'aplomb de falaises et de forêt en versant nord jusqu'au fort situé à 1850 m d'altitude. Les balises de type "Firefly" sont articulées et réfléchissantes avec pour objectif de supprimer les risque de percussion entre les grands rapaces et cette ligne qui était à l'origine équipée de boules aluminium.

Une Balise FireflyUne Balise Firefly

La solution d'une suppression complète de la ligne avec son remplacement par un système photovoltaïque au fort avait été étudiée par le Parc national mais non retenue par la CCVU en raison des craintes de vol et vandalisme sur ce site isolé. Le câble porteur des anciennes balises était tombé par usure en 2009 et l'opération a également permis de récupérer et recycler ces déchets qui étaient enchevêtrés dans la forêt.

Les boules en aluminium remplacéesLes boules en aluminium remplacées

Suite aux efforts du Parc et du programme national d'action pour la réintroduction des gypaètes barbus, deux ‪‎couples‬ de gypaètes sont désormais installés en Ubaye‬ et un troisième au nord de la ‪‎Tinée‬. Ces oiseaux peuvent être observés assez fréquemment près du col de Larche et la coopération entre le Parc national et la CCVU autour du fort de Roche la Croix démontre que préservation du patrimoine naturel et valorisation du patrimoine culturel sont parfaitement compatibles !