Natura 2000

Natura 2000, une collaboration internationale pour protéger la diversité biologique

Sur le territoire européen, la diversité des espèces et de leurs lieux de vie s’appauvrit peu à peu. Conserver ces richesses naturelles n’est pas uniquement limiter l’impact de l’Homme mais c’est surtout réfléchir à des activités humaines adaptées et durables.

Natura 2000, c'est :

Un regroupement de sites naturels européens : ils bénéficient d'une gestion et d'une protection particulière. Ce sont des zones fragiles ou abritant des espèces animales d'un intérêt particulier. L'ensemble de ces sites forme le réseau Natura 2000.

La volonté de trouver un équilibre durable : concilier la préservation des espèces et de leurs habitats (ou lieux de vie) et l'utilisation du territoire par l'Homme (agriculture, tourisme,...).
Débroussailler un sous-bois ou entretenir un cours d'eau sont autant d'actions simples pourtant essentielles à la préservation d'un milieu ou d'une espèce sensible.

Accueil Natura2000

Natura 2000 en France :

En quelques chiffres, Natura 2000 c'est...

  • 1992 : la mise en place du projet
  • En Europe : 25 000 sites
  • En France : 1 706 sites soit 12,4 % du territoire
  • 41 % des sites sont des zones agricoles, 39 % des zones forestières, 30 % du territoire de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur
Le réseau Natura 2000 en France

Le réseau Natura 2000 en France

Les différentes étapes de la démarche Natura 2000 pour chaque site :

La désignation du site

Certains sites, représentatifs de la biodiversité européenne, sont retenus en raison de leur richesse patrimoniale et du rôle qu'ils jouent dans le maillage des milieux naturels européens (corridors biologiques, couloirs de migrations, écosystèmes rares ou en danger...).
Ces sites se composent de forêts, pelouses, tourbières, marais, rivières, massifs, plaines, falaises, tufs, collines, vallons.... abritant des habitats naturels et des espèces d'intérêt communautaire justifiant leur désignation en site Natura 2000.

De la désignation à la gestion du site

Aprés la désignation du site, le préfet met en place le Comité de Pilotage (COPIL). Ce comité est composé des représentants des collectivités locales et des représentants des autres acteurs du site (agriculteurs, propriétaires, chasseurs, randonneurs, pêcheurs, associations écologistes, ...). Il est présidé par un représentant des collectivités locales. Pour les sites ayant plus de 50% de leur surface située dans la zone coeur d'un Parc National, le COPIL est remplacé par le Conseil d'Administration du Parc National concerné.

Ensuite, le document d'objectif (DOCOB) du site doit être rédigé. La rédaction est effectuée par un opérateur technique désigné par le COPIL. C'est généralement une structure déjà impliquée dans la gestion du site: ONF, Parc naturel régional, Parc national, Réserve naturelle, ... Le DOCOB est le document de référence du site. Il donne un état des lieux du site (des richesses biologiques et des activités humaines) et fixe les objectifs de gestion. Le COPIL participe à la rédaction de ce document tout comme les acteurs locaux réunis dans des groupes de travail.
Une fois le DOCOB validé par le COPIL et approuvé par le préfet, le site passe dans une phase de gestion.

Les étapes de la rédaction du document d'objectifs

Les étapes de la rédaction du document d'objectifs

Les acteurs impliqués dans la rédaction du document d'objectif (DOCOB):

La gestion du site: des contrats pour agir !

Un partenariat fort avec les exploitants, propriétaires ou communes pour adapter leurs activités aux besoins de leur environnement sur lesquels ils vivent et travaillent et répondre aux objectifs de gestion du DOCOB:

  • Limiter les activités ayant un impact négatif sur l'environnement
  • Encourager les activités favorables au maintien de la biodiversité

Une démarche volontaire :

Sur les sites à conserver, des contrats sont passés entre l'Etat et les propriétaires ou exploitants qui veulent agir. Leur engagement est de mieux gérer, de restaurer un territoire abîmé ou fragilisé, ou tout simplement respecter l'équilibre d'une zone sauvage.

Suivi des actions menées:

Le COPIL doit ensuite se réunir au moins une fois par an et le DOCOB est révisé tous les six ans.

Les acteurs de la rédaction du document d'objectifs

Les acteurs de la rédaction du document d'objectifs

Les différents types de contrats possibles

Les différents types de contrats possibles

Les différents types de contrats possibles

Pour en savoir plus

Natura 2000 en zone coeur : Le site "Le Mercantour"

La zone de cœur du Parc est à elle seule un site Natura 2000 appelée "Le Mercantour".
Ce site ayant plus de 50% de sa surface située dans la zone coeur du Parc National du Mercantour, le COPIL est remplacé par le Conseil d'Administration du Parc.
Le Parc national du Mercantour est alors le responsable des actions réalisées dans cette zone.
Le DOCOB a été validé par le conseil d'administration le 10 décembre 2007.
Le site est en action et plusieurs contrats ont été signé avec des exploitants agricoles et des propriétaires.

Carte Natura 2000 - zone coeur

Carte Natura 2000 de la zone coeur

Natura 2000 en aire d'adhésion

Sur les 16 sites en zone d'adhésion, les acteurs principaux sont les acteurs locaux qui composent le Comité de Pilotage (COPIL). Le Parc du Mercantour est alors partenaire de la démarche mais ne la pilote pas.

Carte de l'avancement Natura 2000 du Mercantour

Carte Natura 2000 de l'aire d'adhésion

En savoir plus

Vous pouvez consulter les documents du coin scientifique pour trouver plus d'informations :